Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le carnetier
  • le carnetier
  • : je m'exprime, donc je suis. suivez moi dans mes pérégrinations mentales.
  • Contact

Wikio

http://www.wikio.fr

Archives

mon univers Netvibes

Add to Netvibes
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 20:53
un site photos à visiter inconditionnellement :

Repost 0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 14:22

Je n'ai pas pu écrire le récit de l'étape le jour même de son déroulement, car j'ai manqué de temps et d'inspiration. 11 kilomètres de trekking en commençant par la traversée d'une pinède qui débouche sur la plage. Ensuite un 08 kilomètres entre sable mou et rochers côtiers. A la fin nous avons dû affronter une pente de 30° avec un sol sablonneux pour franchir la ligne d'arrivée. Nous avons réussi à remporter l'étape grâce au bonus temps des énigmes.

Bilan du Raid, nous sommes montés sur la deuxième marche du podium final. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir de l'amertume et un sentiment d'injustice. Pour me consoler, je me dis qu'il vaudrait mieux être deuxième et acclamé, que premier et hué. Pourvu que ce qui s'est passé puisse permettre la reconduction du Raid pour les prochaines années.

Repost 0
7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 16:20

Je n'ai pas pu écrire le récit de l'étape le jour même de son déroulement non pas que j'ai manqué de temps ou d'inspiration mais, j'aurais été odieux envers les organisateurs. Je m'explique : les épreuves de la journée étaient annoncées comme suit : une course d'orientation, une épreuve de tir à l'arc pour la matinée et, une épreuve de descente en rappel couplée à la construction d'un radeau. Pour cette dernière, nous avons même approché le record de 6 minutes pour la construction, mise à l'eau, flottaison et franchissement de ligne (7minutes était notre temps) bien que nous disposions de 15min. Pour l'épreuve de tir à l'arc, mon coéquipier Ramzi a fait un sans faute : 5 flèches au centre de la cible.
Mais revenons à l'épreuve phare de la journée : la course d'orientation. On a eu une carte de la ville de Bizerte, une liste d'endroits ou monuments marqués sur la carte, plus une somme d'argent (20 dt) pour ramener le maximum d'objets non alimentaires en évitant les doublons. Pour rappel, dans la phrase "course d'orientation" le mot course évoque le temps. L'épreuve est donc chronométrée. Le directeur de course ainsi que les commissaires l'ont annoncé lors du briefing de la veille et l'ont répété à maintes reprises en répondant notamment aux questions des participants. Nous avons, avec la majorité des participants(je dis bien la majorité) compris la même chose dite dans la langue de Molière. Mais voilà qu'une minorité proteste contre le fait qu'ils n'ont pas ainsi interprété les consignes, soit-disant parce que les commissaires avaient annoncés un temps de quatre heures pour réaliser les missions.

Le périmètre de "la course" ainsi que "des courses" était relativement petit, les équipes se sont croisées à plusieurs reprises en courant. Ça devait suffire à mettre la puce à l'oreille de ceux qui traînaient dans leurs pas. Admettant que ce n'était pas suffisant comme alerte, le rôle des commissaires ainsi que du directeur de course est de s'assurer de la diffusion de l'information, de son exactitude et de sa disponibilité pour la majorité. Si quelqu'un n'a pas entendu n'a pas compris ou à mal interprété l'information, charge a lui. La décision du comité de course a été d'annuler le chronométrage de l'étape tout bonnement. Tant pis si la majorité s'est tuée à faire le meilleur temps (on étaient deuxièmes à l'arrivée).

Je vous épargne les explications biscornues des responsables de l'événement, je vous épargne le récit des réactions de rejet de la part des participants. Je vous épargnerais aussi les thèses fondées et les bruits de couloir autour de la décision des "juges".

Juste une chose, la décision n'était pas juste aux yeux de tous. Notre équipe est placée deuxième. Elle aurait dû être sur la plus haute marche du podium. Elle l'est sûrement dans la tête et le coeur de tous ceux qui la suivent et l'encourage de prêt ou de loin, Tunisiens, Tunisianiens et Français. Vive la compétition dans la loyauté, vive le sport.

Repost 0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 21:46
Oui, nous étions les meilleurs aujourd'hui sur le circuit. Oui, nous avons fait le meilleur temps de course. Non, nous ne sommes pas montés sur le podium. Nous avons écopés de la troisième place à cause des énigmes non résolues et, au moment ou je couche ces lignes, je n'ai pas envie de revenir sur les causes de ce résultat. Il faut regarder devant, nous sommes à mi chemin et, le plus dur est fait. Pour ce qui de l'étape du jour, elle était apprenante. Sur nous-mêmes d'abord : nous avons réussis à dépasser 32 équipes vu que le départ s'est fait dans l'ordre inverse de l'arrivée de la veille. Apprenante sur notre pays : nous soupçonnions  de beaux paysages, mais nous n'avions pas pu nous empêcher d'être en admiration devant le  somptueux panorama. Enfin, l'étape était apprenante sur les autres : l'entraide, la solidarité, le surpassement de soi...ce n'est pas par hasard que ces valeurs soient reliées au sport. Vive la compétition et vive le sport.
Repost 0
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 22:19

Pour les 10 kilomètres de canoë, nous sommes parés d'embarcations à trois places avec une pagaie simple, des gilets de sauvetage et par-dessus, des Camel back. L'air d'être des cosmonautes échappés d'une rampe de lancement, nous mettons nos vaisseaux à l'eau et, prenons le cap vers le large. L'exercice est assez technique. Celui qui occupe la place de devant, en l'occurrence moi, donne la cadence et renseigne les autres sur le cap. Celui de derrière tiens la dérive et booste l'équipe. Celui du milieu suit et maintien le rythme. Certains des concurrents ont chavirés, d'autres peines à trouver leur rythme de croisières. Pour nous, les choses ont l'air de se passer plutôt bien. On commence à dépasser ceux qui nous avaient précédé lors de la pseudo procédure de départ. Un bateau à moteur nous dépasse et, avec le sillage, nous fait tanguer, on a eu chaud. Petit à petit nous gagnons du terrain et voyons les autres lâcher prise. Arrivée sur la plage nous devons hisser les canoës, prendre la feuille de l'énigme et partir en courant vers l'arche d'arrivée à 02 kilomètres de là. Nous avons le résultat de l'énigme et nous franchissons la ligne d'arrivée en quatrième position. C'est plutôt pas mal pour une participation à une pareille épreuve. Pourvu que ça dure.

Repost 0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 21:30

"Attention mesdames et messieurs, dans un instant ça va commencer" nous chante Michel Fugain. Aujourd’hui, ce sont ses compatriotes en visite chez nous qui l’ont dit. Nous sommes au briefing de la veille de course, l’Hôtel est plutôt sympas, l’ambiance est bon enfant et l’équipe est au complet aussi bien la notre que celle de l’organisation. La moitié des gens présents dans la salle sont des anciens rando-raiders. Je me demande qui serait le challenger à redouter ? Mes voisins de table n’arrêtent pas de scruter les tables voisines et les gens qui se hasardent devant la notre. Je les entends se dire "celui là je doute qu’il puisse faire la totalité du parcours sans s’arrêter deux à trois fois", "ah, celle là elle est avec les deux mecs là bas, une équipe mixte est un adversaire plus facile"… Bon ben, nous y sommes, nous comptons donner le meilleur de nous-mêmes, et pourquoi pas se placer dans le trio de tête. Plus on se la jouera vainqueurs, plus nous le seront.

Repost 0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 11:39
Repost 0
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 15:01
Le raid SFR de cette année se déroulera à Bizerte du 03 au 08 mai. J'y participe avec deux de mes amis. L'agencement des épreuves, est évidemment différent de l'année dernière et je m'attends à ce qu'il y ait un lot de surprises de parcours qui mettront du peps dans le challenge. Je vous reviendrais après l'événement avec les détails en espérant que la cuvée 2008 sera un grand cru, l'expression étant chère à mon ami Mornag.
Repost 0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 08:54


Téléchargez le guide des 7 conseils pour un achat durable et responsable
Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 14:18

C'est le temps que j'ai fait au semi marathon de la Marsa : les foulées du mégara.
je ne suis pas trés content de ma performance. J'ai visé moins de deux heures mais bon, j'ai quand même amélioré mon temps de 26 minutes par rapport au Comar 2007. Ceci dit, le record mondial est de 00:59:16, mais ça c'est une autre histoire. 
23032008206.jpg

Repost 0

Articles Récents